∏Projet de recherche 2017-2019 : Save Contemporary Outdoor Sculptures (SCOS)

Février 2019
Deuxième journée d’étude ouverte au public pour présenter les premiers résultats du projet de recherche sur la sculpture moderne conservée en extérieur.

Mardi 12 Février 2019 : “Partager la Genèse”
Coordination : Jeanne Cassier (professeure en conservation-restauration des biens culturels, équipe de recherche SCOS), Hélène Bluzat (restauratrice, équipe de recherche SCOS), Vincent Voillat (professeur en art et sculpture à TALM-Tours).
Nous interrogerons la possibilité d’anticiper les phénomènes d’altération au moment même de la conception de l’oeuvre. Comment mettre en place une collaboration artiste / conservateur-restaurateur avant la réalisation ? Quels enjeux pour l’artiste ? Pour le commanditaire ? Pour les collections ?
Journée d’étude organisée en collaboration avec le département Art, dialogues entre futurs restaurateurs et artistes en devenir, interventions de différents acteurs : Laboratoire de recherche des musées de France (C2RMF), association Eternal Network, Musée d’art contemporain du Val-de-Marne (Mac-Val).

PROGRAMME
2e journée d’études
à MAME « salle Event » 40 rue Docteur Chaumier – Tours

9h30       Accueil
9h45       Présentation du projet SCOS et de la journée (Jeanne CASSIER, Julia BECKER, Hélène BLUZAT- membre de l’équipe de  recherche SCOS et co-coordinatrice de la journée)
10h00     « Faire face au défi de la sculpture contemporaine dans l’espace public : imaginer un dialogue entre artiste et conservateur-restaurateur dès la conception d’une œuvre d’art. » Par les étudiants L2 de CRBC spécialité Œuvres Sculptées, Marion BENDA, Anne-Gaëlle CHURIN, Lucie GROLLIER
10h45    Pause-café
11h00    « La démarche de Vincent Voillat (professeur en art et en sculpture à TALM-Tours) ou le point de vue d’un artiste »
L’expertise de la conservation-restauration avant l’œuvre. Par les étudiants du master sculpture de TALM-Tours, Cécile  CABOT- GRANZOTTO, Guillaume DRONNE, Vanina  LANGE, Jean-Guillaume LE ROUX, Théo LEYNET, Alexandra MARIN REY, Amandine MAZÉ, Arthur SAGUEZ, Léo TARRASO accompagnés par  Vincent VOILLAT (artiste professeur de sculpture à TALM-Tours).
11h45    «  Réflexions sur la conservation des œuvres contemporaines en extérieur à partir de quelques études de cas. »
Par Gilles BARABANT (responsable de la filière nouveaux matériaux et art contemporain au C2RMF-département Restauration) et Nathalie BALCAR (ingénieur au C2RMF-département Restauration, spécialisée dans l’analyse des matériaux synthétiques pour les domaines de l’art moderne et contemporain).
12h00    Pause-déjeuner
14h00   « Les œuvres doivent-elles être éternelles ? » 
Par Éric FOUCAULT (médiateur agréé par la Fondation de France pour développer le programme « Nouveaux commanditaires », directeur artistique de Eternal Networks).
14h45   « De l’intention à la conservation d’une œuvre, quand l’artiste nous met à l’épreuve.» 
Par Anne CADENET (responsable du service Collection Documentation Archives au CAPC-Musée d’art contemporain de Bordeaux) et Milena PÀEZ-BARBAT (service Collection Documentation Archives au CAPC-Musée d’art contemporain de Bordeaux).
15h00   « Production, restauration et postproduction en art contemporain. Quelques cas de plein air. » 
Par Ingrid JURZAK (attachée de conservation du patrimoine, chargée de l’étude et de la gestion de la collection du MAC VAL – Musée d’art contemporain du Val-de-Marne).
15h45   «  Conception et réalisation, responsabilité de l’artiste et de ses collaborateurs. Conservation et restauration, responsabilité de l’acquéreur ?! » Discussion  avec Cécile PITOIS (Artiste-Arts Visuels)
16h30   Clôture de la journée


Conservation-restauration des biens culturels
spécialité Œuvres sculptées

Janvier 2019

Première journée d’étude ouverte au public pour présenter les premiers résultats du projet de recherche sur la sculpture moderne conservée en extérieur.
Mardi 29 Janvier 2019 : “Premiers constats”
Coordination : Julia Becker (professeure en conservation-restauration des biens culturels, équipe de recherche SCOS)
La restitution des différentes actions menées mettra en évidence les principales problématiques de conservation et d’entretien des sculptures contemporaines installées en extérieur. Quels outils existent ou seront à créer pour améliorer la gestion de ces collections ? Restitutions des élèves et table-ronde avec différents acteurs : artiste, propriétaire, conservateur et conservateur-restaurateur.

PROGRAMME

1ère journée d’études
MAME « salle Event » 40 rue Docteur Chaumier – Tours

10h00     Accueil
10h15    Présentation du projet SCOS (Jeanne CASSIER et Julia BECKER)
10h30    « Vis-à-vis France-Allemagne ». Regard français sur la conservation des sculptures en extérieur de la StiftungPreuβischerKulturbesitz au château de Postdam (Julia BECKER)
               « La conservation-restauration de matériaux contemporains en extérieur : impact du végétal et traitement mis en œuvre ». Chantier-école des élèves en conservation-restauration sur le site de La Cathédrale de Jean Linard à Neuvy-Deux-Clochers dans le Cher (Lucie COGNÉ, Hortense JOUANJUS, Clément LANOIS, Marie THORINEAU)
11h00    Pause-café
11h15   « Backstage : constat d’état sur les sculptures contemporaines de Bordeaux-Métropole ». Apports d’un partenariat ancien entre la formation en conservation-restauration de Tours et le CAPC-Musée d’art contemporain de Bordeaux (Olivier STEIB, en présence de Anne CADENET et Milena PÀEZ-BARBAT)
11h45    « Le jardin de la Petite Escalère dans les Landes : conception d’un guide d’entretien pour les œuvres à l’épreuve d’un micro-climat humide ». Retour d’expérience des élèves en conservation-restauration en 1ère année et de 3e année de licence (Anaïs COURATIER, Pauline ESNAULT, Agathe EVETTE, Maylis GOUTTENOIRE, Leïla LEOURIER, en présence de Mathilde SIMIAN)
                « D’Ouest en Est. De Takis à Marta Pan : la gestion des sculptures dans l’espace public urbain parisien ». Étude comparée du parvis de La Défense et du musée de la sculpture en plein air/jardin Tino-Rossi par les élèves restaurateurs de 3e année de licence (Blanche DESCOLONGES, Laura MIDY, Amélie MONTREAU)
12h15     Pause-déjeuner
14h00     Fiche types pour les sculptures contemporaines conservées en extérieur. Apport du programme de recherche (Julia BECKER)
14h15    Table Ronde :Quel suivi pour ce type d’œuvres : les outils, les acteurs, la gestion. Invités :
Gilles BARABANT (responsable de la filière nouveaux matériaux et art contemporain au C2RMF-département Restauration)
Anne CADENET (responsable du service Collections Documentation Archives au CAPC-Musée d’art contemporain de Bordeaux)
Grégoire CARTILLIER (ATELIERS PUZZLE directeur technique de la biennale Estuaire 2017-2012)
Anne-Charlotte CATHELINEAU (conservatrice du patrimoine, responsable de la statuaire publique, COARC-Ville de Paris)
Milena PÀEZ-BARBAT (chargée de mission Inventaire Documentation Commande artistique au CAPC-Musée d’art contemporain de Bordeaux)
Mathilde SIMIAN (association des Amis du Jardin de la Petite Escalère, Landes/Paris)
Modération Jeanne CASSIER et Julia BECKER
16h00    « À la croisée des regards de l’artiste, du conservateur et du conservateur-restaurateur » Alexandre BALBOA-PONT (conservateur-restaurateur spécialiste des matériaux contemporains en métal, Toulouse), Elisabeth BALLET (artiste, Paris), Anne CADENET (responsable du service Collections Documentation Archives au CAPC-Musée d’art contemporain de Bordeaux), modérateur

16h45    Clôture de la journée

 Novembre 2018

Chantier école à la Petite Escalère (près de Bayonne)

Octobre 2018

Histoire des oeuvres sculptées exposées et conservées en extérieur : quelques dates repères au cours du XXe et XXIe siècles.

Mai 2018

Compte rendu du chantier école : Cathédrale Jean Linard (04/09/17-15/09/17)

Février 2018

Save Contemporary Outdoor Sculptures (SCOS) : bibliographie (in progress)

https://tablesdetravail.hypotheses.org/1370

Septembre 2017

La recherche portée par le cycle de conservation-restauration des oeuvres sculptées (CROS), sous le titre Save Contemporary Outdoor Sculptures (SCOS), vise à répondre à plusieurs problématiques soulevées par la conservation du patrimoine sculpté contemporain en extérieur. Les sculptures contemporaines conservées en extérieur soulèvent plusieurs questions de conservation spécifiques, absentes ou presque de la conservation du patrimoine extérieur sculpté traditionnel.

On constate en effet sur ce type d’oeuvres des problèmes de vieillissement des matériaux modernes exposés aux conditions extérieures, des problèmes liés à la conception de l’oeuvre notamment le choix des matériaux par les artistes. L’obsolescence est devenue un enjeu central de la conservation des sculptures contemporaines extérieur. Les gestionnaires de ces collections sont souvent démunis devant ces problématiques nouvelles, ne sachant pas à qui s’adresser pour les résoudre et quel outil utiliser pour la gestion de ces collections.

Le projet Save Contemporary Outdoor Sculptures entend étudier ce problème pour y apporter des réponses.

Avec le soutien du ministère de la Culture et de la Communication, Direction Générale de la Création Artistique.